Marie

Share your story

2015 France

Je me suis sentie vraiment soulagé sur le coup. Mais j'y pense tous les jours et je ressens parfois comme un sentiment de regrets, de culpabilité. Je me demande souvent si j'ai fait le bon choix et j'occulte l'aspect économique. Si j'avais eu les moyens oui, je l'aurai gardé. Avoir recourt à un avortement n'est pas quelque chose d'anodin. C'est un choix, une décision difficile à prendre. Il ne faut pas avoir honte et il est très important d'être soutenu.

Difficile, j'ai perdu beaucoup de sang sur le moment et dans les mois qui ont suivis. J'ai ressenti des douleurs les premiers jours puis ça c'est calmé.

J'étais encore en formation, je n'avais donc pas de travail ni de rémunérations pour le moment. Je n'étais avec le père que depuis 4 mois.

Frida Ku

La experiencia que me cambio.

Andrea

Cuando tenia 19 años, "me enamore" de un tipo casado, quede embarazada y el lo…

Riki

We're not monsters!

Carolina

Me enfrente a la injusticia de haber nacido mujer

jaque

com dor e com culpa

Luka

Hice lo mejor que pude, estando bajo toda la presión del mundo.

La mujer decide

La sororidad es el arma más fuerte entre mujeres

inteldeath

It was the right decision, and it is my choice.

Paulette De los reyes

Decidi lo mejor para las dos

Kera

I'm 18 years of age.My abortion was very hard on me due to religious reasons.It…

Han

Don’t confuse ‘what ifs’ with regret.

Maria

La decisión más difícil de mi vida

noha

y la verdad para mi fue un alivio, esto comenzó un el mismo dia que decidi…

Javiera

Yo aborte en Chile, en pandemia gracias a Wow

Mickey

I was 22 turning 23 when I found out I was 4 weeks pregnant. The father and I…

I had an abortion..W słońcu ludzie wyglądają tak, jakby zasługiwali na to, aby…